Théâtre/Danse

Rouge à lèvres pour deux
pièce pour deux danseurs /comédiens

Textes et mise en scène: Dounia Bouhajeb ( sur une idée originale de Pascal Croce)


C’était un beau couple sur scène ! Une compagnie prestigieuse ! Une carrière internationale !
Les rides remplacent les arabesques, le corps cherche une porte dérobée. Une loge miteuse, des strass, une femme ciselée, un homme aux longs cils, des identités contrariées, un amour de l’autre sans contrefaçon, vieillir fardé, gainé, mais toujours danseur.
Une histoire d’amour pittoresque où le corps ondule entre rire et douleur, un questionnement sur l’usure de l’image face à son public.

Difficile de définir « Rouge à lèvres pour deux », théâtre, danse, cabaret, Music Hall, bref ! un électron libre.
Sans aucun doute, vous passerez par de multiples émotions.
Un homme un peu femme, une femme un peu masculine, un danseur danseuse, une danseuse viril, un enfant présent mais invisible, un humour triste, une tristesse hilarante, de quoi se retourner les méninges !.

Textes et mise en scène: Dounia Bouhajeb Musiques originales: Oliver Probst
Chorégraphies: Pascal Croce
Lumières: Philippe Boyé
Costumes: Pascal Guillot

Dounia Bouhajeb 

dounia

Dounia est Formée au Conservatoire de Bordeaux, diplômée d’un DESS de mise en scène et dramaturgie de Paris X-Nanterre, membre du collectif ADN 118, Dounia est comédienne, musicienne et metteur en scène.

Elle assiste Jacques Nichet à la création de “L’Augmentation » de Georges Perec au Théâtre National de Toulouse, crée « Big Shoot » de Koffi Kwahulé à Montréal aux côtés de Kristian Frédric

Avec l’Institut du Nouveau Monde à Montréal, elle participe au Festival de l’Expression Citoyenne et l’École d’Été de l’INM et crée un Cabaret citoyen au Club Soda de Montréal.. Elle met en scène « Novecento » d’Alessandro Baricco, crée et joue un spectacle jeune public évolutif « Bouh! » ainsi que « Comptines en continents » et « Vincent Zoreille », avec la compagnie Traces Théâtre Enjeux.
Après avoir joué Marina Tsvetaeva dans « Même si j’avais des ailes – les ténèbres me devanceraient », elle jouera et chantera dans le one woman show « Tout connaître ce n’est pas oublier » avec la Compagnie Le Rat Bleu.

 

Oliver Probstoliver

Oliver, natif de Hambourg en Allemagne dès l’âge de dix ans, il jouera de l’orgue dans les églises. Après des études classiques de musique il accompagnera rapidement des classes de ballet à l’opéra de Hambourg avec John Neumeier tout en commençant la composition musicale.

A l’âge de vingt ans il plongera dans l’univers de la Comédie musicale, qui deviendra sa passion. Depuis, il a été musicien, chef d’orchestre, arrangeur, compositeur et enseignant dans ce domaine.

Il dirigera « Cats »? « West side story » « Evita »… en Allemagne, France, Ecosse, Angleterre, Japon ; il composera plusieurs spectacles musicaux, musique de film, court métrage.

Amoureux de la France il s’y installera dès 1996. Sa rencontre avec Pascal Croce et la Klaus Compagnie lui donnera envie de composer pour la première fois une partition de ballet. Une étroite collaboration va naitre entre ces deux artistes pour aboutir à l’œuvre?« Equation Différentielle » en 2013. « Rouge à lèvres pour deux » marque leur deuxième coopération.